Livraison gratuite dès 29€ d'achat (en France Métropolitaine & point relais)     > SHOPPER

... et -15% sur votre première commande

GUIDE ET CONSEILS

Le savon d’Alep : un bon shampoing contre les pellicules ?

Oh, ses fichues pellicules si disgracieuses qui parsèment les cheveux et font une poudre blanche sur les épaules. Quelle plaie !

Et on ne parle pas de la galère pour s’en débarrasser une fois pour toutes. Alors comment réagir ? Quels produits de soin adopter ? Entre shampoings antipelliculaires (bio ou non), lotions, baumes et astuces de grand-mère pour combattre les pellicules. Ça vous prend la tête et vous ne savez plus que faire.

Et si le savon d’Alep était votre astuce naturelle pour dire stop à vos pellicules.
Il peut tout changer…

Le savon d’Alep pour venir à bout des pellicules

Le savon d’Alep est une base lavante douce et apaisante. Tout ce que l’on recherche pour shampouiner les cuirs chevelus à pellicules. Utiliser comme shampoing anti-pelliculaire, il est d’ailleurs parfait pour lutter contre ce désagrément capillaire.

En tous les cas, c’est le retour d’expériences de bon nombre d’entre nous. Et ce n’est pas une légende urbaine !

Dans mon cas, ayant des cheveux à tendance grasse, je souffrais de démangeaisons et d’irritations du cuir chevelu et, régulièrement, de pellicules. C’est en changeant de routine de produits de beauté que tout s’est arrangé. Au fil du temps. Et naturellement.

À la poubelle, les shampoings de grandes surfaces et pharmacies, gels nettoyants, colorations chimiques, masques et après-shampooing en tout genre. À moi, le henné, les huiles et beurres végétaux, les bases lavantes, les beurres… et le savon d’Alep ! Depuis, je n’ai plus, ni irritations, ni pointes sèches/racines grasses, ni pellicules… Ma crinière est saine, apaisée et a retrouvé toute sa brillance, soyeuse et éclat. Bref, c’était le meilleur choix capillaire que j’ai fait !

Une solution naturelle plus efficace que shampoings antipelliculaires traditionnels ?

Les shampoings conventionnels (antipelliculaires ou non) sont un ennemi méconnu et redoutable du cuir chevelu. Contenant tensio-actifs, sulfates ou silicones, ils sont irritants… et sont parfois à l’origine même de nos problèmes de pellicules (tout comme de démangeaisons, de sécheresses ou d’inflammations).

Le savon d’Alep, c’est tout l’inverse ! Le choisir, c’est opter pour un essentiel qui élimine définitivement (ou du moins atténue fortement) l’apparition des squames.

Faites mousser un peu de ce savon ancestral dans vos mains, appliquez la mousse et lavez-vous les cheveux en massant les racines, en n’oubliant pas de rincer abondamment. Ce shampoing digne d’une recette de grand-mère a le pouvoir de nettoyer et assainir la chevelure et le cuir chevelu.

Un geste aussi simple qu’efficace et naturel pour éliminer les pellicules…

savon d'Alep comme shampoing antipelliculaire

Pourquoi le savon d’Alep est-il très bon comme shampoing ?

Mais pourquoi se laver les cheveux au savon d’Alep quand on a des pellicules ? Telle est bien la question. Car, au-delà d’être 100% naturel (et donc non irritant), ce pain apporte 3 essentiels pour dire bye-bye à ces petits flocons blancs qui nous gâchent la vie.

Une action adaptée au soin capillaire et parfois même recommandée par les dermatologues, puisque :

1. Il est hydratant 

L’hydratation est un geste salvateur quand on a un cuir chevelu pelliculaire (et de surcroit sensible). C’est l’association de l’huile d’olives et de la glycérine naturellement contenue dans le pain qui apporte cette vertu à notre savon utilisé comme shampoing solide.

2. Il est nourrissant 

Sa formulation à base d’huiles végétales sublime toutes les propriétés de ces ingrédients. Vitamines, acides gras essentiels (les célèbres oméga 6 et oméga 9), antioxydants. Tous ces nutriments se retrouvent dans la mousse qui vient nourrir les cheveux et le cuir chevelu, pour les réparer.

3. Il est apaisant 

L’huile de baies de laurier est particulièrement reconnue pour ses propriétés apaisantes, antiseptiques et purifiantes. Équilibrant comme traitant la fibre capillaire. Elles seront particulièrement bénéfiques aux cuirs chevelus irrités qui démangent et sujets aux affections !

Notre gamme de savons d’Alep spécial anti-pellicules 

Savon d'Alep L'exceptionnel 35% d'huile de laurier

Savon d’Alep authentique
35% de baie de laurier

Avec sa très forte teneur en laurier, c’est l’indispensable pour éliminer les problèmes de pellicules. Adapté à un usage régulier, il

Savons d’Alep parfumés
Aloe vera & Lavande ou Jasmin & Nigelle

Pour tous les amoureux.ses de savons parfumés, ces 2 pains sont tout indiqués pour vos cheveux à pellicules. Vous allez autant craquer pour leur parfum incomparable que pour leur prix tout doux !

Tester nos savons !

Découvrez nos échantillons à tout petit prix.

Offre de bienvenue

Profitez de -15% sur votre première commande.

Tout savoir sur les pellicules et les démangeaisons…

Les pellicules, on connaît tous. Une personne sur deux est touchée !

Mais pour bien savoir comment les éradiquer (et choisir le bon shampoing antipelliculaire), il est bon de savoir pourquoi on a des pellicules et comment elles arrivent. Et ça, peu d’entre nous le connaissent.

Mais, d’où viennent les pellicules ?

Les pellicules (ou desquamations) sont des petites peaux mortes qui se détachent du cuir chevelu.

Le phénomène de renouvellement cellulaire est normal et naturel. Mais pour des raisons dont on ne connaît pas toujours la cause, ce cycle s’accélère et s’emballe… La désagrégation des peaux mortes qui ne se devrait rendre leur élimination invisible, ne se fait pas correctement. Et c’est le début des ennuis. Les cellules de l’épiderme se détachent sous forme d’amas de cellules bien visibles !

Et en général, les hommes sont plus touchés que les femmes !

comprendre la cause des pellicules

Pellicules grasses ou sèches, bien les différencier !

Saviez-vous aussi qu’il existe 2 types de pellicules ? Les grasses et les sèches.

  • Les pellicules grasses sont épaisses, elles collent aux cheveux, se présentent sous forme de grosses plaques et ont une couleur jaune. Elles sont souvent accompagnées de démangeaisons.
    Leur cause ? La production excessive de sébum agglomère les peaux mortes. Ce type de pellicules est donc l’apanage des cheveux gras, mais aussi des cuirs chevelus sujets à une affection cutanée inflammatoire comme la dermite séborrhéique (qui touche quand même 3 à 5% d’entre nous).
  • Les pellicules sèches sont beaucoup plus fréquentes. Fines, petites, blanches et volatiles, elles sont comme une pluie de neige qui parsèment les vêtements. Très inesthétiques, elles tombent facilement et ne grattent pas (ou très rarement).
    On les retrouve essentiellement sur des cuirs chevelus secs ou irrités. Elles peuvent trouver leur origine dans le stress, la fatigue, la pollution, le manque de soleil, l’utilisation de produits cosmétiques irritants ou de certains médicaments.

Des pellicules aussi chez les enfants ?

Les pellicules apparaissent généralement à l’adolescence. Mais, nos chères têtes blondes ne sont pas pour autant épargnées. Le phénomène équivalent qui est engendré par la production excessive de sébum s’appelle les “croûtes de lait” du nourrisson. 

Elles sévissent dans le cuir chevelu ou sur les sourcils. Et si ces plaques épaisses et croûteuses, blanches ou jaunes, sont disgracieuses, il ne faut absolument pas les gratter. Un simple lavage doux avec une eau savonneuse est amplement suffisante pour ne pas agresser la peau fragile de bébé…

Des causes aussi variées que de personnes

Pourquoi a-t-on des pellicules ? Les causes exactes de l’apparition des pellicules sont encore méconnues. Mais 4 facteurs peuvent expliquer leur survenu :

  • la prédisposition génétique :
    eh oui, nous ne sommes pas tous égaux et le facteur génétique peut être la cause de l’apparition des pellicules. Rien à faire sauf à prendre chaque jour soin de son cuir chevelu pour diminuer au maximum les desquamations. Car les traitements traditionnels ne sont malheureusement pas très efficaces !
  • la sécrétion excessive de sébum :
    une activité anormale des glandes sébacées (très présentes au niveau du cuir chevelu) peuvent être aussi en cause dans le phénomène pelliculaire. Elle sévit chez celles et ceux qui ont les racines ou les cheveux gras. Un peu plus chez les hommes (leur taux de production est plus important que celui de la gent féminine). Et aussi chez les adolescents (à la puberté durant laquelle le bouleversement hormonal peut entraîner une hyper production de sébum).
  • une réaction inflammatoire de type dermatite séborrhéique ou à la présence du champignon Malassezia :
    ces affections cutanées inflammatoires (assez fréquentes somme toute) sont responsables de la prolifération des pellicules. Pour l’endiguer, un shampooing avec une action fongicide (c’est-à-dire qui détruisent les parasites) est nécessaire pour rééquilibrer le cuir chevelu sur la durée.
  • des facteurs externes variables selon le moment de la vie :
    le stress, une alimentation non équilibrée, la fatigue ou même un traitement médicamenteux ou un cosmétique irritant (shampoing, coloration,…) peuvent aussi engendrer une sécrétion importante de sébum… et donc des pellicules. La solution (n’en déplaise à certains) : retrouver un mode de vie sain, réduire les sucres rapides, manger des fruits, légumes et aliments riches en zinc, oméga et nutriments.

Vous voilà parer pour venir à bout des crises pelliculaires grâce au savon d’Alep. Un achat qui aura (je n’en doute pas) le pouvoir de vous changer la vie. Alors, vous êtes prêt.e.s à dire adieu à vos pellicules ?

Christelle

Christelle
Créatrice de la marque Yom by Yom, Christelle réalise ainsi une véritable aspiration, celle de faire découvrir au plus grand nombre la culture du Moyen-Orient et de proposer une gamme de produits en adéquation avec ses valeurs.