— S O L D E S — livraison gratuite dès 49€ 29€ d'achat
(offre valable jusqu"au 7/02/22, en France Métropolitaine et pour une livraison en point relais).

GUIDE ET CONSEILS

Vrai/faux. Les idées reçues autour du savon d’Alep

Vous êtes nombreux.ses à faire du savon d’Alep un incontournable de votre routine toilette et beauté. Ce savon est un “must have” qui peut faire tellement de choses : nettoyer la peau, shampouiner ses cheveux, soulager ses petits problèmes de peau, faire un gommage 100% nature, et même dentifrice ! Incroyable, non ?

Mais, beaucoup d’idées reçues circulent autour du savon d’Alep. Chez Yom by Yom, on vous aide à démêler le vrai du faux avec 8 questions et affirmations qui ont quelques fois la vie dure.

Le savon d’Alep sèche la peau. Plus que les savons classiques.

Faux.
Bien utilisé, le savon d’Alep ne dessèche pas la peau. Sa formule naturelle a même la propriété de laver sans déshydrater. La faute (ou les bienfaits 😉) aux huiles d’olive et de baie de laurier qui, grâce à leurs propriétés hydratantes et apaisantes, protègent votre épiderme…

Et, il est vrai que nombre de savons classiques industriels ont des adjuvants, conservateurs, tensio-actifs et autres substances chimiques qui ont tendance à agresser et, in fine, assécher votre peau.

Petite astuce. Si vous avez une peau (ou des cheveux) qui ont tendance à s’assécher au fur et à mesure de vos toilettes, optez pour un savon avec moins d’huile de baie de laurier… et observer le résultat !

savon d'Alep sèche la peau et mousse peu

Le savon d’Alep ne mousse pas.

Vrai. Ou du moins mousse peu.
Mais savez-vous que ce sont des agents chimiques qui font “mousser” vos savons et shampooings ? Donc autant dire qu’on préfère s’en passer !

En résumé, le savon mousse, un peu, légèrement, selon la perception de chacun. Une mousse naturelle nettoyante grâce à l’action de la saponine que l’on trouve dans la soude caustique issue de la réduction en cendres de la salicorne.

La bonne idée : utilisez une éponge naturelle — ou un luffa —. La mousse sera décuplée…

Le savon d’Alep sent fort.

Vrai et faux.

Le savon d’Alep a une odeur particulière, un peu prononcée et légèrement acre qui peut dérouter. C’est l’huile de baie de laurier qui apporte ce marqueur olfactif si caractéristique au pain alépin. Les savons traditionnels ne doivent par ailleurs contenir aucun parfum chimique, ni aucun additif.

En revanche, contrairement aux idées reçues, un savon de bonne qualité ne doit jamais sentir mauvais ni laisser une mauvaise odeur sur la peau.

Pour les amoureux.ses de senteurs délicates et/ou enivrantes, nos savons oud & ambre, lavande & aloe vera ou jasmin & nigelle, parfumés avec des huiles essentielles naturelles, raviront vos sens.

véritable savon d'Alep

Faux savon d’Alep. Comment le reconnaître ?

De nombreuses “copies” de savons d’Alep sont vendues en magasin. Produits souvent industriels, qui peuvent notamment provenir du Maghreb, ils ne respectent pas la recette originale et traditionnelle du savon.

Fiez-vous aux étiquettes (et oui, je ne vous le dirai jamais assez). Les formules des “faux” peuvent inclure huile de palme, de coprah, des graisses animales, etc. Ces ingrédients n’ont absolument rien à faire dans du savon d’Alep !

En plus de ne pas respecter le caractère 100% naturel du savon d’Alep, ils bouchent les pores de votre peau, provoque des boutons et irritations, et l’agresse…

Un autre indicateur pour démêler le vrai du faux : le prix ! Un bon (et authentique) savon d’Alep nécessite de bonnes huiles végétales qui, notamment pour l’huile de baie de laurier, sont des huiles rares et onéreuses… Un prix trop bas devra vous mettre la puce à l’oreille pour débusquer les arnaques !

La saponification à chaud préserve moins la qualité des huiles.

Faux.

Réalisée en chaudron par des maîtres savonniers passionnés, cette technique ancestrale permet de maîtriser parfaitement et précisément la saponification. Elle permet d’atteindre un processus complet, de fabriquer une plus grande quantité de savon qu’avec une saponification à froid… tout en préservant la qualité et les bienfaits des huiles.

Il faut savoir que seules des huiles supportant très bien une montée en température sont versées dans les cuves de chauffe durant la première étape de saponification (savez-vous d’ailleurs qu’elle dure 12 heures !). Ainsi, pour le savon d’Alep, seule l’huile d’olive est chauffée.

Les maîtres-savonniers ajoutent l’huile de baie de laurier en toute fin du processus de saponification. Elle n’est donc pas soumise à la chaleur et ses propriétés ne sont pas dégradées.

Autre point à savoir : seule la saponification à chaud permet d’ajouter des huiles précieuses et rares telles que l’huile de baie de laurier…
En résumé. La saponification à chaud est une technique réalisée par des maîtres savonniers passionnés, dans le respect des procédés de fabrication ancestraux. Une réalité de la fabrication des savons qui est très différente des idées reçues !

idées reçues autour de la fabrication du savon d'Alep

Le savon d’Alep flotte dans l’eau.

Vrai.

Lorsque vous avez un savon d’Alep neuf, il doit généralement flotter (ce qui n’est pas le cas des autres types de savons). C’est un signe de maturité, de qualité et… d’un très bon séchage (de 9 mois minimum).

Tout est une question de physique et de densité (je vais vous éviter néanmoins les calculs de masse volumique 😥). En fonction du pourcentage d’huile de baie de laurier, de la quantité d’eau ou de glycérine restant, le pain est plus ou moins dense et flottera plus ou moins…

Vous allez tenter l’expérimentation 🔬 ?

Le savon d’Alep ne peut être fabriqué qu’à Alep.

Faux.

Le savon d’Alep est traditionnellement fabriqué dans la proche banlieue d’Alep. Une protection de l’indication géographique délivrée par l’état syrien qui contrôle l’origine de la production.

Cependant, avec la guerre et la situation économique du pays depuis 2011, nombre de savonneries alépines se sont exilées dans le Sud de la Turquie, dans des zones frontalières avec la Syrie.…. voire plus loin. Regardez donc attentivement les étiquettes et le “made in”… et le sceau. Apposé sur l’une des faces du cube de savon, on peut y lire en arabe le nom du fabricant et la provenance de produit.

Chez Yom by Yom, nous mettons un point d’honneur à soutenir les savonneries alépines et la population locale restée sur place. Aussi, tous nos savons sans exception sont fabriqués en Syrie et à Alep.

fabriqué à Alep

Le savon se garde 24 mois.

Faux.

En France, il y a une obligation d’indiquer sur les étiquettes une date de péremption. Même si le savon se garde indéfiniment (s’il est gardé au frais et au sec !) ! Même un vieux savon ridé et oublié au fond d’un placard reste bon… Et même plus : comme le vin, plus un savon est vieilli, meilleur il est !

En effet, avec le temps, le savon continue sa période de séchage : une maturité qui lui procure une incroyable douceur et qui va faire durer votre savon encore plus longtemps !

Bref, si le savon d’Alep est entouré de nombreuses idées reçues, il reste un des meilleurs cosmétiques 100% naturel que vous pouvez trouver. Retrouvez tous nos pains sur notre e-boutique. Il n’y a plus qu’à choisir.

Christelle

Christelle
Créatrice de la marque Yom by Yom, Christelle réalise ainsi une véritable aspiration, celle de faire découvrir au plus grand nombre la culture du Moyen-Orient et de proposer une gamme de produits en adéquation avec ses valeurs.