— S O L D E S — livraison gratuite dès 49€ 29€ d'achat
(offre valable jusqu"au 7/02/22, en France Métropolitaine et pour une livraison en point relais).

GUIDE ET CONSEILS

Les restes de savon : nos astuces pour les utiliser, comme c’est malin !

Vous en avez plein les rebords de baignoires et souvent, après avoir traîné des semaines, voire des mois dans votre salle de bain, ils finissent à la poubelle. Qui sont-ils ? Les restes de savon. Eh oui…

Ces mal-aimés de nos intérieurs ont pourtant encore de beaux jours devant eux. Avec quelques astuces et de bonnes recettes, vous pourrez leur donner une seconde vie et utiliser vos savons sans en gaspiller un moindre morceau !

Le préambule : recueillez vos restes de savon

Au commencement, amassez et mettez de côté tous vos petits bouts de savon (savon d’Alep, savon de Marseille, savonnettes, etc.). Conservez-les bien au sec et au frais !
Dès que vous en avez une quantité assez importante : râpez-les. Au mixer, avec une râpe, à l’éplucheur, au moulin à café. Peu importe. Petits morceaux, paillettes ou “poudre” de savon.
Tout est une histoire de préférence… et de résultat attendu !

L’incontournable : faire du savon liquide ou solide

Première recette de notre liste… et elle est aussi simple que rapide : re-faire du savon avec du savon !

Mettez dans une casserole votre savon, ajouter de l’eau (70 ml pour 100 g) et… faites chauffer à feu doux (ou au bain-marie) pour faire fondre le mélange et le tendre homogène.
Éteignez le feu ! Éventuellement, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle. Mélangez ensuite tout doucement jusqu’à ce que le mélange refroidisse…

N’oubliez pas : le savon d’Alep est déjà un savon surgras. N’ajoutez pas — ou alors avec beaucoup de parcimonie — des huiles végétales à votre cosmétique.

À cette étape, osez et laissez libre cours à votre créativité et à votre grain de folie : un peu de cannelle en poudre pour obtenir un savon épicé ; de l’argile verte (pour les peaux grasses), blanche ou rose (pour les peaux fragiles) ; des fleurs séchées pour un effet “whaouu” garanti !
Toutes les idées sont les bienvenues !

Maintenant, 2 options s’offrent à vous (avant de vous laver les mains).

Soit, vous optez pour la solution liquide, et vous rajoutez un peu d’eau en fouettant pour obtenir un savon liquide homogène (attention cependant à ne pas trop diluer pour ne pas perdre en efficacité). Versez ensuite le mélange dans un distributeur à pompe.

fabriquer son savon liquide avec ses restes de savon

Soit, vous souhaitez obtenir un nouveau pain solide, et vous devez alors verser le mélange obtenu dans un petit moule — idéalement souple pour faciliter le démoulage —. Laissez sécher quelques jours et le tour est joué : vos savonnettes (ou vos petits savons solides en fonction de la taille de votre moule) sont prêtes !

Le basique : créer des sachets de savon

Vous n’êtes pas fouet, balance et casserole ? Pas de panique, transformez-vous aussi en un clin d’œil vos restes de savon, sans passer par la case cuisine !
Et c’est simple comme bonjour.

Prenez un petit sachet en tissu fin, un petit filet à maille fine (type filet de lavage de sous-vêtements ou sachet de dragées) ou même un collant, et placez-y les copeaux de savon.
Fermez avec un joli ruban de couleur. C’est toujours plus sympa.

Et voilà, en 2 temps, 3 mouvements, votre sachet de savon est prêt. Vous pouvez alors utiliser votre boule de savon pour vous laver les mains (en le frottant avec de l’eau, le savon va se libérer). Mais aussi comme désodorisant ou anti-mite suspendu dans une armoire ou, accroché au robinet de votre baignoire, pour un bain de mousse garanti !
Si vous optez pour un sachet plus rugueux en fibre végétale, il sera alors un excellent savon exfoliant à un coût défiant toute concurrence !

sachets à savon

Le sophistiqué : faire ses produits ménagers maison

Lessive, liquide vaisselle, etc.
Vous l’aurez compris, il y a ici du level en DIY et astuces zéro déchet ! Mais en y allant petit à petit, cette démarche est presque à la portée de tous… ceux qui veulent donner une seconde vie à leurs restes de savon pour les réutiliser pour le ménage de la maison.

Commençons par de l’ultra-facile !
Vous avez rêvé d’avoir une éponge moussante en continu ? Alors pourquoi ne pas utiliser une éponge classique ou naturelle en luffa. Intégrer des morceaux de savon — en faisant des fentes par exemple — et vous pourrez laver votre vaisselle (mais aussi sous la douche, exfoliez votre peau) avec une mousse sans interruption !

éponge moussante

2e défi : confectionner votre liquide vaisselle maison.
Munissez-vous de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude et d’huiles essentielles.
Faire fondre à feu doux 30 g. de vos restes de savon avec 1/3 de litre d’eau. Ajouter 1 cuillère à soupe de vinaigre puis 1 cuillère de bicarbonate de soude (attention, ça va mousser !). Laissez refroidir et ajouter les huiles essentielles de votre choix pour parfumer votre liquide.
Versez le mélange ensuite dans un flacon et voilà !

Dernier challenge et non des moindres : la lessive faite maison à utiliser pour toute la famille !
3 ingrédients vous seront alors nécessaires : de l’eau (2 litres), du savon en paillettes (50 g.) et du bicarbonate de soude (une dizaine de cuillères à soupe) qui agit comme détachant, neutralisant d’odeurs et assouplissant.
Portez l’eau à ébullition et ajouter hors du feu le savon jusqu’à ce que le savon soit bien dissous. Une fois le mélange tiède, ajoutez le bicarbonate de soude et mélangez.
Versez la lessive obtenue dans un récipient : un bocal en verre par exemple.

Petit conseil : la préparation a tendance à se figer et à se solidifier ; secouez donc énergiquement avant chaque lavage. Comptez 1/2 pot de yaourt de lessive par machine et ajuster en fonction de votre linge.

Voici les façons géniales et les bons plans pour recycler vos chutes de savon.
Et vous, quelle est l’utilisation originale que vous faites de vos bouts de savon ?

Christelle

Christelle
Créatrice de la marque Yom by Yom, Christelle réalise ainsi une véritable aspiration, celle de faire découvrir au plus grand nombre la culture du Moyen-Orient et de proposer une gamme de produits en adéquation avec ses valeurs.